Quelle est l’importance de la précision dans votre campagne de relevé ?

Quelle est l’importance de la précision dans votre campagne de relevé ?

Votre quotidien est très probablement rythmé, entre autres, par la lecture d’articles sur la capture de la réalité en 3D ou plus communément la Reality Capture. La précision d’un scanner lors d’une campagne de relevé 3D est un sujet courant, un réel critère d’achat pour l’utilisateur, mais également un terme très controversé. Mais qu’est-ce que la précision et quel est son impact sur vos relevés 3D ?
 

Témoignage de Amir Rubin – Paracosm sur le scanner laser mobile 3D PX-80

 
Le Président de Paracosm, Amir Rubin, n’est pas étranger à ce débat sur la précision. “La première question que l’on me pose est : quelle est la précision du scanner ? Je leur réponds : qu’entendez-vous par précision ? Au final, je me rends compte qu’ils ne savent pas vraiment de quoi ils parlent. Cette controverse s’explique par l’éducation industrielle qu’apportent les magazines et les blogs à leurs lecteurs. Ces explications diffèrent souvent de celles que moi et mes confrères, issus du monde de la Reality Capture, pouvons leur apporter lors d’un salon ou d’une présentation.
 
Selon Mr Rubin : “la précision est souvent vue comme un simple chiffre (par exemple +/- 3 cm) indiquant si un scanner est précis ou non. Cependant, la réalité est la suivante : il n’existe pas de norme ou de notion conventionnelle permettant de juger de la précision d’un scanner laser.”   
 
Si vous ne tenez compte que de la mesure centimétrique de la précision et non des facteurs pouvant influencer celle-ci sur le terrain, cette valeur numérique perd alors peu à peu son sens.  
 

Le problème de la standardisation

 
La tendance est d’identifier les spécifications de précision des scanners comme des indications de la précision relative. Ainsi, lorsque nous lisons “précision à 2 cm”, nous comprenons que chaque résultat de relevé 3D reflète la réalité à 2 cm près. Ces spécifications permettent à l’utilisateur de comparer les différents scanners du marché.  
 
Mais comment est évaluée cette précision ? Existe-t-il une norme d’analyse de la précision imposée à chaque fabricant ? Il s’avère que tous n’évaluent pas ces spécifications de la même manière. Font-ils une moyenne de l’exactitude des résultats à l’issue de plusieurs scans ? Mesurent-ils le point “zéro” du scanner ? Tiennent-ils compte de la réflectance des surfaces qu’ils numérisent ? La réflectance d’une surface peut influer de manière significative sur les résultats d’un relevé, que le scanner soit précis ou non.  
 

 

La numérisation 3D et la précision sur le terrain

 
Même si la mesure de l’exactitude des résultats était normalisée d’un appareil à l’autre, cela ne “refléterait pas la réalité de la numérisation sur le terrain”, précise Rubin. Celle-ci est calculée en 2D alors que les relevés s’effectuent en 3D sur le terrain.
 
Admettons que vous disposiez d’un nuage de points de la pièce dans laquelle vous vous trouvez actuellement et que vous vouliez mesurer la distance entre deux murs. Comment allez-vous vous y prendre ? Cette question a été posée à Mr Rubin et il a répondu : “Soit je mesure cette distance en cliquant sur un point précis à chaque extrémité de la pièce dans le nuage de points, soit je modélise mon nuage de points et je mesure cette distance dans ma maquette”. Les résultats divergent d’une méthode à l’autre et par conséquent la précision aussi. Alors, comment la définissez-vous ?
 

 

Une mesure de la précision plus simple

 
Mr Rubin affirme que, malgré toutes ces interrogations, le niveau de précision est défini par la réponse à la question suivante : “Les résultats issus du relevé m’aideront-ils à résoudre mes problèmes ? Répondront-ils aux questions que je me pose sur mon environnement ?”  
 
Si vous souhaitez scanner votre chantier pour analyser l’avancement des travaux par rapport à la maquette numérique BIM initiale, alors vous n’avez pas besoin d’une précision au millimètre. Mais vous avez besoin de savoir si les informations recueillies lors de votre relevé vous indiquent ce que vous avez besoin de savoir. Si vous scannez une usine pour implanter une machine ou rénover un local, il vous suffit de déterminer si les données vous permettront de mener à bien votre projet.
 
Si la réponse est oui”, dit Amir, “alors, le scanner a rempli sa tâche et sa précision est donc suffisamment importante pour accomplir votre tâche.
 

 

Précision adaptée = grande flexibilité

 
L’adaptabilité d’une précision ne peut être définie par un chiffre, mais elle offre de nombreux avantages. Elle vous permet, par exemple, de mieux évaluer vos besoins.
 
S’il s’avère que vous avez besoin de la précision la plus élevée du marché pour mesurer la planéité d’un sol en béton ou pour enregistrer l’emplacement exact de chaque boulon dans une pièce, alors il vous faut acquérir un scanner laser fixe. Mais si vous n’avez pas besoin d’un tel niveau de détails, alors vous pouvez troquer un peu de précision contre d’autres avantages. Le scanner mobile Paracosm PX-80, doté de la technologie SLAM, est certes moins “précis” qu’un scanner fixe, mais coûte moins cher, capture des images en RVB et il vous permet de scanner en continu ce qui réduit considérablement la durée de vos relevés.
 
Mr Rubin déclare : “Si vous avez besoin de répondre immédiatement à des questions critiques, alors peu importe que votre scanner fixe soit précis au millimètre s’il vous faut trois semaines pour capturer l’ensemble du projet. Il est préférable d’opter pour un scanner mobile afin de relever ce même environnement en une journée ou une après-midi. C’est le principe de la technologie de relevé laser mobile, le SLAM.”
 
Rubin explique que les systèmes basés sur la technologie SLAM tel que le PX-80 sont parfaits pour les projets axés sur la collecte d’informations massives et globales. Les applications sont multiples : le positionnement et la mesure de la circonférence d’arbres dans une forêt, la capture d’un espace entre deux bâtiments pour l’implantation d’une passerelle, le relevé d’un bâtiment contenant des bureaux pour sauvegarder chaque cubicule, conduit, tuyau et placard.
 
Lorsque vous travaillez sur ce type de projet, vous devez vous poser la question : “Quel est le but de mon relevé ? Ai-je vraiment besoin d’une précision “millimétrique” pour atteindre mon objectif ? Ne serait-ce pas mieux d’opter pour un outil plus rapide qui peut me permettre de capter tout mon environnement avec des résultats assez bons? ”
 
Faites-vous votre propre opinion sur la précision, ne vous basez pas sur une simple fiche technique.
 
Pour plus d’informations sur le scanner laser mobile PX-80, rendez-vous sur le site cydis.fr

Dylan
No Comments

Post a Comment

Comment
Nom
Email
Site