Comment discuter précision avec vos clients ?

Comment discuter précision avec vos clients ?

Le marché de l’AEC s’efforce de définir un langage permettant aux acteurs de s’entendre sur les spécifications techniques attendues pour un projet de construction ou de rénovation. La spécification LOD, a permit aux parties prenantes d’un projet BIM de parvenir à un accord sur le contenu et la fiabilité des travaux à réaliser à différentes étapes du processus de conception et de construction. Il a contribué à réduire les problèmes de communication et à garantir un travail de qualité.

Il en va de même pour le secteur de l’industrie qui avait besoin d’un langage technique générique permettant l’exactitude de la documentation d’un projet.

En 2014, l’USIBD (United States Institute of Building Documentation) a publié un article qui répertoriait des années de contribution d’une grande variété de professionnels AEC pour remédier à ce problème. La spécification LOA s’avère être le langage adopté par les industriels pour articuler, en termes très clairs, la précision avec laquelle les conditions existantes doivent être mesurées et représentées dans la documentation d’une infrastructure.

Grâce à ce nouveau langage, de nombreux problèmes peuvent être identifiés et résolus rapidement. En voici quelques exemples :

  • Quels outils et méthodes seront utilisés par les dessinateurs / projeteurs BIM pour garantir l’exactitude des données mesurées ?
  • Combien coûte tel niveau de détails ?
  • Combien de temps cela prendra-t-il de modéliser avec ce niveau de détails ?
  • La maquette numérique finale doit-elle représenter une géométrie orthogonale ou doit-elle répertorier précisément les conditions réelles de l’environnement cible ?
  • Si la maquette doit représenter une géométrie orthogonale cela implique que la précision du résultat sera réduite. Dans ce cas, quel niveau d’erreur est acceptable pour le client ?

La spécification LOA peut également aider les clients qui n’y connaissent pas grand chose au BIM à déterminer le niveau de précision dont ils auront besoin pour un projet donné. Pour ce faire, il propose des niveaux de précision suggérés pour une grande variété de besoins de modélisation. Si votre client souhaite modéliser une fondation, par exemple, le niveau de précision suggéré par la spécification lui indiquera quelle option les professionnels de l’industrie choisissent le plus souvent lors de la modélisation de fondations. Il permet de les orienter dans la bonne direction, en se basant sur l’expérience d’un large éventail de professionnels AEC expérimentés.

Il y a beaucoup plus de choses à apprendre de la spécification LOA que ce que nous avons écrit dans cet article, donc je recommande d’accéder à la spécification ici et de lire ce guide. Il vous permettra de mieux comprendre ce que la spécification peut faire pour vous et comment vous pouvez l’utiliser.

Les commentaires sont fermés.